Actualités

Partager sur :
09 juin 2020
Association

INTERFACE n°139

Vue 68 fois

Le prochain numéro de la revue INTERFACE aura pour thème "Peut-on se passer du plastique ?".

En décembre 2019, l’Assemblée Nationale a fixé un objectif de fin de mise sur le marché des emballages plastique à usage unique d'ici 2040. 

Dès 2020, certains objets en plastique ne sont plus commercialisés (gobelets, touillettes, assiettes, couverts, cotons-tiges). Les industriels sont incités à éviter les suremballages plastiques, les commerçants à mettre en place des dispositifs de vente en vrac.

A partir de 2022, les entreprises et les établissements recevant du public ne pourront plus distribuer de bouteilles d’eau en plastique ; les emballages utilisés par la restauration rapide seront proscrits.

Puis, progressivement jusqu’en 2040, tous les emballages et contenants en plastique à usage unique devraient être interdits à la vente.

2040 ? trop tôt pour les uns, par exemple pour les industriels qui vont être amenés à revoir entièrement leurs process de conditionnements ; beaucoup trop tard pour les autres qui voient le plastique envahir la planète.

Sommes-nous tous en capacité de changer nos habitudes, nos process de fabrication, nos modes de commercialisation pour atteindre l’objectif 2040 ?

En 2020, pendant la crise du coronavirus, les cotons-tiges, désormais interdits, ont ressurgi sous forme d’écouvillons nasopharyngés ! et le plastique à usage unique a montré son intérêt pour la protection des personnes en contact avec des malades.

Le plastique étant présent partout, il est difficile d’imaginer s’en passer complètement. Alors que faire pour éviter une pollution massive de la planète : éduquer, recycler, rechercher des matériaux alternatifs … ?

Quelle que soit l’entreprise dans laquelle vous travaillez, vous êtes sûrement confrontés au problème. Avez-vous trouvé des solutions ? Lesquelles ?

Vous êtes aussi concernés dans votre vie privée. Avez-vous déjà supprimé le plastique à usage unique de votre quotidien ?

Merci de nous faire part de votre expérience en proposant un article pour notre prochain numéro d’Interface.

 



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.